Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des belles tomates du 1er juillet au 1er décembre

Chaque année , je me dis que l'année prochaine , je modifierai certaines façons de faire en tenant compte des expériences passées et puis .... le temps aidant , j'oublie ; alors j'ai décidé de rassembler dans cet article mes petits trucs. Ce n'est pas la panacée ou des règles infaillibles mais juste quelques astuces à partager .

  • Les semis

  • Les greffes et la multiplication des tomates

  • Le planning: Récolter des tomates du jardin pendant 5 mois ( 1 juillet- 1 décembre)

  • Les graines

  • Mes espèces préférées

  • La plantation, la taille

  • Les traitements

  • Mes bonnes expériences

  • Mes mauvaises expériences

Des belles tomates du 1er juillet au 1er décembre

Les semis

le semis n'est pas très compliqué en soi , il faut cependant respecter quelques petites règles pour éviter les déconvenues:

1ere règle : utiliser du bon terreau

2éme règle : ne pas semer dru : au moins 3-5 mm entre chaque graine

3éme règle : la plantation doit rester humide mais pas détrempée

4éme règle : il faut beaucoup de lumière pour initier la germination.

5éme règle : 20°C Dans ces conditions , les graines germent en moins d'une semaine.

6éme règle : surveiller : veiller à ce que les jeunes pousses ne grandissent pas trop vite et deviennent fragiles. Si c'est le cas , placer la plantation dans un endroit un peu plus frais.

Lorsque les plantules atteignent 5 cm avec 2 belles feuilles environ 3 à 4 semaines après le semis , il est temps de les repiquer dans un pot plus grand ( 20cl) .

Là encore, il faut utiliser du bon terreau. Je procède de la façon suivante:

j'utilise des gobelets plastique premier prix dont je perce le fond , je les remplis de terreau que je tasse puis je les place dans une caisse à légume de maraicher récupérée sur le marché.

Puis j'arrose abondamment , après quelques minutes lorsque le terreau a bien imbibé l'eau , je fais un trou avec un plante chou ( le terreau humide se tient bien et le trou ne se referme pas).

Je dispose un plant dans chaque trou et je tasse le terreau . Je termine en arrosant .

je place les plants dans la serre et je surveille car le spetits pots se déssèchent assez vite.

Des belles tomates du 1er juillet au 1er décembre

Les greffes et les boutures

Pour améliorer ses plants , il est possible de les greffer ; l'objectif est d'associer les qualités du porte greffe ( robustesse , résistance aux maladies , vigueur ...) avec les qualités du greffon ( qualités gustatives...).

Le porte greffe le plus économique est la variété Petit moineau ; une variété vigoureuse qui produit des petites tomates ( un gros centimètre de diamètre) .

Il existe chez les semenciers des graines de porte greffe à des prix prohibitifs .

Pour les greffons , il est possible d' utiliser la partie supérieure d'un jeune plant ou un gourmand récupéré sur un pied déjà planté .

L'opération est très simple:

  • couper le porte greffe à 5cm au dessus du sol et faire un entaille verticale avec un cuter.

  • tailler la partie basse du greffon en biseau

  • placer le greffon dans l'entaille du porte greffe

  • serrer avec du rafia ou une pince en plastique

  • placer le plant de tomate greffé ans un endroit très humide pendant 2 semaines ( vaporiser régulièrement , mettre sous cloche pour conserver l'humidité, ne pas mettre au soleil).

Le bouturage permet de multiplier très facilement les pieds de tomates à partir d un pied existant, il suffit de prélever un gourmand et de le mettre dans un verre d'eau , au bout de quelques jours des racines apparaissent , on peut alors le repiquer. Les pieds produisent parfois des rejets au niveau du sol , sur lesquels des racines sont déjà presentes, il suffit d'arracher ce rejet de le repiquer , on obtient un nouveau pied .

Récolter des tomates du jardin pendant 5 mois ( 1 juillet- 1 décembre )

Profiter des tomates du jardin du 1 er juillet au 1 er décembre n'est pas si évident qu'il n'y parait ( j'y suis parvenu la première fois cette année 2014 ).Même si les tomates de novembre sont moins gouteuses que celles d'aout , elles sont toujours meilleures que les tomates dures du supermarché). Il faut semer tôt ( début février) et tard (début avril ).

Il faut d'abord une serre ( surtout en Picardie) .

Il faut planter mi avril ( en serre) des variétés précoces pour récolter début juillet et fin juin (en serre aussi) pour récolter fin novembre .

Les récoltes précoces:

Obtenir des plants près à repiquer mi avril nécessite de réaliser son semis début février (7 février 2015) , le premier repiquage doit avoir lieu début mars . L'utilisation d'une mini serre avec un éclairage permet à la fois de chauffer et d'éclairer pour palier le manque de lumière du soleil en cette saison . La surveillance doit être quasi quotidienne.

Après le repiquage dans la serre, il faut laisser les portes fermées pour favoriser une température la plus clémente possible tout en veillant à ce que la condensation ne soit pas trop importante.

Les récoltes de saison:

Pour btenir des plants près à repiquer mi ,il faut semer la première quinzaine de février (7 février 2015) , et repiquer fin mars ou début avril.

Les récoltes tardives:

Pas de problèmes de semis , les plants peuvent être des plants greffés ou des gourmands récupérés vers le 15 juin lors d'une taille . Les mettre dans l'eau : au bout de quelques jours (5) , des racines apparaissent , il suffit alors de repiquer . En 2 semaines , on obtient de beaux plants près à planter qui donneront en novembre .

Des belles tomates du 1er juillet au 1er décembre
Des belles tomates du 1er juillet au 1er décembre

Les graines

La récolte des graines est très facile. Cela permet de faire des économies ( le prix étant souvent de l'ordre de 10 à 20 centimes d'euros pour une graine ; ce n'est quand même pas donné) . C'est aussi le plaisir de cultiver ses tomates de A à Z.

la récolte des graines doit se faire en choisissant des espèces non hybrides ( sinon on ne sait pas ce que l'on récoltera) et en prenant une belle tomate typique de l'espèce , en bonne santé .

il suffit alors de récolter les graines en grattant le cœur de la tomate avec un couteau; déposer les graines avec leur enveloppe un peu visqueuse dans un petit récipient ( noter l'espèce ) et laisser reposer dans un endroit frais jusqu'à ce qu'il apparaisse un voile de moisissures en surface qui va aider à dissoudre l'enveloppe visqueuse . Il suffit alors de rincer les graines dans une passoire puis de les faire sécher.

elles se conservent parfaitement dans un endroit sec et frais pendant plusieurs années.

Rose de BERNE
Rose de BERNE

Mes espèces préférées

Ma passion pour la culture des tomates est née lors de quelques semaines de vacances passées en Vendée près de Saint Jean de Monts, ça devait être en 2004. Un maraicher vendait quelques variétés anciennes dont nous n'avions jamais entendu parlé : Cœur de Bœuf , Noire de Crimée et Rose de Berne. Ce fut une révélation .

A l'époque , je me contentais d'acheter des plants de tomates ( des PYROS) de les planter puis de les manger, elles étaient très bonnes.

La découverte des tomates anciennes changea tout , elle déclencha la curiosité , des recherches plus approfondies , de nouvelles découvertes et ainsi de suite etc etc...

Quel plaisir de manger une assiette de tomates multicolores , de dimensions et de formes les plus diverses et d'origines les plus lointaines .

En dix ans , j'ai cultivé une cinquantaine d'espèces , une goutte d'eau parmi les milliers d'espèces resencées: voici mes préférées pour leur gout et leur diversité.

Tomates roses - rouges

Rose de Berne

Cœur de Boeuf

Brandywine Sudduth's Strain

Cornue des Andes ( en salades ou en coulis)

San Marzano ( pour les tomates séchées)

Russe

Téton de Vénus

Potiron écarlate

Tomates Noires

Noire de Crimée

Brad black Heart

Tomates Jaunes Oranges

Ananas

Ponderosa Golden

Orange Russe

Orange Bourgouin

Tomates Vertes

Velvet green

Evergreen

Tomates blanches

Douce de Picardie

Tomates Cerises

Miel du Mexique

Petit Moineau

Black Cherry

Brown Berry

Quelques curiosités

Tomates bleues

Cherokee Purple

Yellow stuffer ( tomate jaune creuse )

Les tomates zébrées ( Green Zébra étant certainement la plus connue ) sont belles et attrayantes , j'ai aussi essayé Black Zébra , Wine vintage mais je les trouve décevantes côté gout .

Des belles tomates du 1er juillet au 1er décembre

La plantation, la taille, l'arrosage, les traitements , la fertilisation:

beaucoup de sites ou de livres spécialisés traitent de ces sujets, j'ai retenu ou appliqué les règles suivantes: je commencerai par les traitements que j'essaie d'éviter ou en tout cas de limiter au strict minimum ,je me limite à l'utilisation de la bouillie bordelaise,et à un mélange eau (5litres)/ savon noir (un verre)/ bicarbonate de soude ( une cuillère à soupe) pour cela j'applique les règles suivantes:

  • planter des espèces variées ,
  • limiter l'humidité qui est le déclencheur du mildiou :

    • espacer les plants d'au moins 50 cm pour favoriser la circulation de l'air et limiter l'humidité qui amène le mildiou

    • pailler pour limiter l'évaporation donc les arrosages

    • bien ventiler la serre : toute la condensation nocturne doit avoir disparu à 11h

    • tailler régulièrement pour limiter la végétation en coupant les feuilles qui sous situées sous les grappes de tomates .

    • arroser rarement mais copieusement , ne pas arroser les feuilles.

  • favoriser le développement du pied en le forçant à aller chercher sa nourriture et son eau en profondeur : il sera moins sujet au aléas d'arrosage donc plus résistant :
    • ne pas tasser la terre autour du jeune plant pour faciliter le développement des racines.

    • arroser plutôt moins que trop ( 1 fois par semaine en juillet aout ) , puis réduire très fortement ; cette année (2014) depuis début sept , je n'ai arrosé la serre qu'une fois ( en 2,5 mois) ; les plants de tomates n'ont pas soif pour autant , la récolte a encore été de 5kg sur moins de 10 pieds ce 11 novembre.

    • arroser loin du plant ( sinon les racines restent en surface)

  • enlever les gourmands qui naissent à l'aisselle des feuilles et aux extrémités de certains bouquets floraux. l'objectif est de limiter la croissance à une ou 2 tiges pour favoriser la grosseur au nombre et limiter la végétation.
  • si sa terre est bonne et fertilisée réguliérement avec du fumier , aucun engais n'est nécessaire , j'utilise aussi du purin d'ortie et cette année , je vais essayer la consoude ( bocking14) qui contient beaucoup de potasse .

Mes bonnes et moins bonnes expériences

Des mauvaises expériences , on ressort toujours grandi parait il , mais sur le coup , c'est plutôt désagréable.

En 2012, j'ai monté une serre pour notamment limiter l'apparition du mildiou et aussi pour manger des tomates du jardin plus tôt; j'ai donc fait en sorte qu'il fasse chaud dans la serre , que les tomates n'aient pas soif : j'ai bien arrosé et laissé les portes fermées: grave erreur : le mildiou sévit aussi en serre.

En 2013, il n'était donc pas question de reproduire la même mésaventure , j'ai donc décidé de traiter avec de la bouillie bordelaise , ce qui fut fait vers le 15 juin .Début juillet , je constatai avec stupeur le dépérissement de mes chères tomates . Il faut toujours rincer son pulvérisateur avant de l'utiliser .

Tag(s) : #Jardinage