Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enfin du pain digne de ce nom.

Pour la première fois , j'obtiens du pain digne de ce nom qui a doublé de volume à la cuisson.

Une croute dorée , une mie avec de vraies alvéoles : je suis assez content .

Le problème : je ne sais pas vraiment ce qui a pu se passer : une alchimie bien compliquée à déchiffrer.

Pas sûr de pouvoir reproduire la recette.

Le début et la fin de la seconde levée.Le début et la fin de la seconde levée.

Le début et la fin de la seconde levée.

La griffe juste avant l'enfournement.

La griffe juste avant l'enfournement.

La sortie du four : enfin une bonne surprise.

La sortie du four : enfin une bonne surprise.

2 kg de farine T80

1 kg de farine de seigle (T80 ou T110)

environ 2 litres d'eau de source

60 g de sel ( 20 g par kg de farine)

1 cube de levure du boulanger ( 14 g par kg de farine )

La veille : mélanger la farine de seigle et 10 g de levure émiettée avec environ 1 litre d'eau : il faut obtenir une pâte épaisse :couvrir et laisser lever entre 12 et 18 h . Le volume doit environ doubler.

Le lendemain , mélanger tous les ingrédients et pétrir pendant 15 / 20 mn.

Couvrir et faire lever pendant environ 2 h. Au cours de la première levée ; retourner la pâte 2 ou 3 fois .

Puis verser la pâte sur la table préalablement farinée et dégazer en appuyant doucement .

Couper selon la taille des pains souhaitée , et former les pâtons.

Les faire lever pendant 1 h00.

Enfourner à environ 270°C pour une durée minimum de 35 mn plus pour obtenir une croûte plus épaisse .

Tag(s) : #Pains