Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon idée initiale était d’abord de construire un four aux caractéristiques suivantes :

  1. sole d’environ 60 cm de diamètre

  2. gratuit ou à défaut le moins cher possible.

  3. avec des matériaux naturels.

  4. une certaine durabilité.

Mon 1er projet s’est naturellement orienté vers la terre crue et la paille, je me suis largement inspiré du projet de N. MOUSSU dont on trouve facilement les plans sur Internet.

Je me suis procuré de l’argile dans les champs à quelques centaines de mètres de la maison, 2 petits ballots de paille, quelques briques réfractaires récupérées pour la sole, un sac de chaux.

La construction a été très rapide (2 jours) avec l'aide de Francois.

Après 6 semaines de séchage, le four fonctionnait plutôt bien malgré un tirage limité (2 heures pour chauffer en été) , les pizzas , le pain ,les tartes et la pains pitas étaient excellents .

Mon premier four

Mon premier four

L'expérience de mon premier four à pain

Et puis un beau jour d’aout 2012 après 8 mois de bons et loyaux services, il a rendu l’âme en se consumant doucement après une chauffe un peu plus longue et forte qu’à l’habitude. Malgré cette désillusion, l’idée de recommencer l’expérience n’a pas tardé.

Voici à mon sens les défauts qu’il ne fallait pas reproduire :

  1. Il y avait vraisemblablement trop de paille dans le mélange argile /paille.(J’ai décidé de bannir les matériaux combustibles

  2. Le diamètre de la sole 60 cm est trop petit, les braises sont trop proches des pizzas.

  3. Autre inconvénient, l’absence de cheminée enfume rapidement la terrasse de la maison.

  4. Malgré le rapport de 0.63 entre la hauteur de la porte et de la voute, le tirage était trop faible. Les flammes disparaissaient lorsque les braises étaient poussées au fond pour faire cuire les pizzas rendant souvent nécessaire l’usage fastidieux du boufadou pour ranimer la flamme.

  5. Epaisseur de la sole trop faible : difficile de cuire plus de 5 ou 6 pizzas sans remettre les braises.(inertie thermique insuffisante).

C'est en forgeant qu'on devient forgeron et cette première expérience me fut fort utile dans la conception du Second que je vous présenterai dans le prochain article.

Tag(s) : #Construction du four